Association Pain d'Yveline
Bergerie Nationale

78120 - Rambouillet

Accueil / Info Consommateurs

Info Consommateurs

N°1

N°2

N°3

N°4

N°5

N°6

N°7

N8

N9

N10


Infos Consommateurs N°1

Voici une synthèse du cahier des charges, afin que vous compreniez comment les agriculteurs mettent en avant leur production.

Traçabilité
Mise en place d'une démarche de traçabilité, avec une identification de la parcelle (nom, plan cadastral, superficie), variété (quantité récoltée, date de récolte… etc), et des interventions pratiquées sur la culture.
Production
Utilisation de semences certifiées sélectionnées. Les apports d'azote sont fractionnés en 3 fois pour mieux répondre aux besoins de la plante. Les agriculteurs protègent l'environnement, en apportant les stricts besoins à la plante, d'après une analyse de sol effectuée tous les 5 ans (idem désherbage). Les interventions sont raisonnées en fonction de la nuisibilité, météo et au niveau d'infestation. Elles sont complétées par les messages techniques des cercles d'agriculteurs. Le pulvérisateur subit un contrôle technique tous les 3 ans. Les phytosanitaires sont ainsi dosés d'une façon très précise. Le blé d'Yveline est implanté après une succession de cultures différentes, conditions essentielles pour l'obtention d'une grande qualité.
Récolte
Le blé est récolté à maturité, avec un taux d'humidité inférieur ou égal à 14,5 pour une meilleure conservation du blé. Afin d'obtenir la récolte la plus pure possible, les agriculteurs nettoient parfaitement tout le matériel nécessaire à la récolte. Les agriculteurs prélèvent des échantillons sur chaque remorque, de manière à ce que les meuniers puissent les analyser, et déterminer le meilleur mélange des 4 variétés.
Stockage
Le stockage du blé bénéficie d'une ventilation performante.
Les agriculteurs bénéficient d'un appui technique dans cette démarche de producteur.

Par contre, les agriculteurs s'interdisent :

- L'épandage de boues, industrielles ou urbaines,
- Le traitement de Gaucho (abeilles),
- De répandre des insecticides sur graines récoltées,
- Brûler la paille du "blé d'Yveline".


Infos Consommateurs 2

LE SAVIEZ-VOUS ?

On obtient avec :

1 m2 de blé = 600 g de blé
soit 450 g de farine
soit 2 baguettes tradition "pain d'Yveline"

Pour la récolte 2003, les 14 agriculteurs de la filière "Pain d'Yveline" ont récolté 9 000 quintaux de blé, qui fourniront le pain jusqu'à la prochaine récolte en Juillet 2004.

Le blé stocké dans des cellules et conservé sans insecticide, sera prélevé au fur et à mesure des besoins en farine par les moulins, et proposé en produits "Pain d'Yveline" par votre artisan boulanger.


Infos Consommateurs 3

C'est au cours des mois d'octobre et novembre que les producteurs du "Pain d'Yveline" sèment les grains de blé qui entreront, à partir de l'été 2004, dans la composition
des produits "Pain d'Yveline". Le Cycle de la végétation du blé dure de 9 à 10 mois
depuis le semis jusqu'à la récolte

Question :
Combien 1 grain de blé semé donne-t-il de grains de blé
à la récolte sachant que :
- 1 000 grains pèsent environ 40 grammes
- nous semons 280 grains/m2
- nous récoltons en moyenne 60 quintaux/hectare
Cliquez ici pour lire la réponse


Infos Consommateurs 4

Les quatre variétés de blé qui composent le pain d'Yveline sont mélangées, puis chargées dans des camions pour être livrées au Moulin de Brasseuil, près de Mantes la Jolie.

Dès l'arrivée du mélange, il est stocké dans un silo spécifique.
Un échantillon de blé est prélevé pour effectuer des analyses, ceci afin de vérifier la qualité de la future farine.
L’échantillon est conservé dans une échantillonthéque.

Le nettoyage du blé : le blé est nettoyé, aspiré, brossé et trié afin de le rendre propre, et débarrassé de toutes impuretés

Une fois le blé propre, il est mouillé, puis il se repose 24 heures dans son silo de repos avant l’étape suivante : la mouture
Suite de cette transformation au prochain numéro (N°5)


Infos Consommateurs 5

Le Blé d’YVELINE est maintenant prêt à rentrer dans le moulin.
Le grain de blé est constitué de trois parties : l’amande, le germe et l’albumen (ou enveloppe).
Le principe est de récupérer le maximum de farine qui se trouve dans l’amande du grain. Le grain entier passe dans un premier broyeur, une machine à cylindre cannelé qui ouvre le grain de blé. Les particules obtenues sont tamisées, les gros produits passent dans un deuxième broyeur puis sont tamisés, les grosses particules repassent dans un troisième et …

Les fines parties tamisées après le premier broyage passent dans des convertisseurs ou claqueurs. Ce sont des cylindres lisses qui écrasent les parties semouleuses. Celles ci sont alors à nouveau tamisées, les grosses parties sont à nouveau écrasées, puis tamisées puis réécrasées…
A Chaque tamisage, la farine obtenue est directement stockée dans un silo, un échantillon est alors prélevé pour analyse.

Au total, au Moulin de Brasseuil, 4 broyeurs cannelés successifs et 7 convertisseurs et claqueurs écrasent 3 200 Kg de blé à l’heure. Sachant que le taux d’extraction du blé est d’environ 78%.
La production de farine est de …..
(réponse dans notre prochain numéro !)


Infos Consommateurs 6

L’hiver se fait plus discret, les plantes prennent de la vigueur pour former plus tard des fruits, des graines que nous consommons chaque jour. Les agriculteurs du « Pain d’Yveline » apportent, en trois fois au minimum, la juste quantité d’éléments minéraux correspondant aux besoins du blé ; pour cela des analyses de terre et de plantes sont effectuées au cours du printemps.
Cette démarche entre dans le cadre de l’agriculture raisonnée.

Venez à la rencontre de l’Association Pain d’Yveline

- Les 21-22 et 23 mai à Mantes.
- Les 28-29-30 et 31 mai 2004, aux rencontres Ville Campagne « Place d’Arme » au Château de Versailles.
- Le 6 juin 2004, à la Fête des fermes du Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse :
Ferme de la Villeneuve à RAMBOUILLET et Ferme de la Noue à la CELLE LES BORDES.
- Le 12 septembre 2004, à la Fête de l’Agriculture à l’Hippodrome de RAMBOUILLET
.


Infos Consommateurs 7

Le Pain d’Yveline ne peut qu’être «Honoré».
Les Boulangers ont fêté la Saint-Honoré, Patron des boulangers. Est-ce un hasard si Saint Honoré, évêque d’Amiens au VIe siècle, était connu comme joyeux compagnon ? A tel point que le jour où il annonça à sa vieille nourrice qu’il voulait se faire prêtre, elle lui rit au nez : « et quand ma pelle à pain aura des feuilles, tu seras évêque ». Chacun put voir aussitôt le bois de la pelle se mettre à bourgeonner. Saint Honoré devint donc le Patron des Boulangers.
Depuis, le pain est l’art de vivre ensemble et de réunir.

Eric BELLEFLEUR

Le pain à son langage, le connaissez-vous ?
Avoir du pain sur la planche (être très occupé)
Gagner son pain (gagner sa vie)
Ne pas manger de ce pain là (ne pas accepter des procédés)
Pour une bouchée de pain (pour une petite somme)
Enlever le pain de la bouche (priver de quelque chose)
Ça ne mange pas de pain (ça n’occasionne pas de dépense)
Long comme un jour sans pain (interminable)
Avoir son pain cuit (être rentier)
Avoir mangé plus d’un pain (avoir beaucoup voyagé)
C’est un pain bien dur (se dit d’une situation difficile)
Manger du pain rouge (vivre d’assassinat)
Emprunter un pain sur la fournée (avoir un enfant avant le mariage)
Tremper son pain de larmes (réduit au désespoir et au pain sec)
Valoir le pain que l’on mange (être paresseux)


Infos Consommateurs 8

Le pain, plein d'énergie pour l'été !
Le pain est une des bases principales de notre alimentation, et doit avant tout conserver sa place dans notre quotidien. Le pain se mange à n'importe quel moment de la journée, et depuis l'enfance, il fait partie de la vie de l'homme par son odeur, et ses saveurs inimitables qui comblent nos papilles gustatives.
- il donne de l'énergie grâce à sa source de glucides en libération lente,
- il garantit un tonus grâce à ses protéines variétales,
- il facilite le transit intestinal grâce à ses fibres
- il contribue à la bonne mine grâce à ses vitamines B1, B2, B6, B8, PP.E,
- il permet, après un effort, de reconstituer ses réserves musculaires,
- il est pourvoyeur de glucide, nécessaire à la croissance du fœtus chez la femme enceinte,
- il est un excellent remède contre la boulimie, car il supprime la faim, et compense l'envie d'absorber des graisses.

Afin de garder la forme, il est conseillé de consommer :
- En moyenne 300 g de pain/jour
- Chez un homme 400 g, et chez une femme 340 à 360 g de pain/jour, un pré-adolescent (10-13 ans) 300 g, et chez un jeune enfant (3 à 6 ans) 150 g.

Ce n’est pas le pain qui fait grossir, c’est ce que l’on met dessus !

Recette pour 4 personnes : LES TARTINES PAIN D’YVELINE DE CET ÉTÉ
Préparation : 20 mn. Cuisson : 2 mn. Facile avec 2 tomates-1 fromage de chèvre-
4 tartines-1 gousse d’ail-5 cuillères à soupe d’huile d’olive-4 branches de basilic-sel/ poivre.

Préparation :
1/ Faites griller légèrement les tartines de pain sans les colorer. Rincez et essorez les feuilles de basilic, ciselez-les très finement. Mélangez-les dans un bol avec l’huile d’olive et un peu de poivre. Réservez.
2/ Rincez les tomates, épongez-les, puis découpez-les en rondelles fines, retirez les graines. Salez les tomates et posez-les sur du papier absorbant.
3/ Préchauffez le gril du four. Pelez la gousse d’ail et frottez-en légèrement la surface du pain grillé. Posez sur le pain les rondelles de tomates puis celles de fromage.
4/ Passez quelques minutes sous le gril, juste pour faire fondre le fromage. Arrosez d’huile d’olive parfumée au basilic et dégustez sans attendre avec une salade verte.


Suggestion : Pour finir ... Un vin comme le Gamay-de-touraine mettra en valeur ces tartines


Infos Consommateurs 9


Infos Consommateurs 10

Vous êtes attachés aux paysages du Sud du département des Yvelines, qui mêlent à perte de vue forêts et terres cultivées ?

Vous pouvez aujourd'hui apprécier cette campagne qu’on appelle « Yveline » dans les 18 boulangeries adhérentes à l'Association Pain d'Yveline, en venant y demander la Baguette Pain d'Yveline.
Cette baguette est exclusivement issue des blés produits par 14 agriculteurs, situés dans un rayon de 15 kms autour de Rambouillet.

Ces blés sont ensuite transformés en farine au Moulin de Brasseuil, installé près de Mantes-la-Jolie depuis trois générations.
Au sein de l'Association Pain d'Yveline, agriculteurs, meuniers et boulangers travaillent ensemble à l'animation et au développement de la filière, et se tiennent à votre disposition pour vous faire connaître leur passion et leur savoir-faire.